Miss Gyver part en vacances !

closeCet article a été publié il y a 2 ans 4 mois 18 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Je n’aime tellement  pas faire les valises que je viens de trouver une excuse pour les délaisser et venir vous faire un petit tuto…. oui cela ne pouvait pas attendre !

Je viens de réaliser que je n’avais pas assez d’étiquettes de bagages, et pas question d’en prendre en papier ou en plastique à l’aéroport. J’ai donc cherché dans mon atelier ce qui pourrait me servir à les coudre et puis je suis tombée sur le vieux cahier de liaison d’Anouk qui attendait une virée à la déchetterie. Vous aussi vous avez vu ces cahiers à la couverture en plastique fleurir dans les cartables de vos mômes ? C’est une aberration ! On a survécu des générations avec des cahiers à la couverture en carton, à la limite on pouvait y mettre un protège cahier, certes en plastique, mais qui avait le mérite de pouvoir être réutilisé. Le maître de ma fille en réclamait souvent et j’ai fini par faire ma rebelle en expliquant à Anouk qu’il fallait dire à son maître que ces cahiers polluaient inutilement.

A l’approche de la rentrée des classes je vous invite à être vigilants et à refuser d’acheter ces cahiers !

Bref tout ça pour dire qu’en attendant de savoir où j’allais le jeter, ce cahier attendait dans un cageot et il a bien fait car je lui offre la chance de partir en vacances avec nous !

Voici le tuto en image. Je pense que les explications sont inutiles.

Et pour ceux qui veulent recycler leurs vieux protège-cahiers abîmés voici une autre version de l’étiquette de bagages :

Et puisqu’on parle vacances et Zéro déchet, voici un aperçu du kit ZD que nous emportons en voyage.

Nous voyageons en avion et nous ne ferons pas de camping, donc c’est un petit kit. Il comprend :

  • des sacs à vracs ( en vérité il y en a beaucoup plus, ils me servent à organiser les affaires dans la valises donc je ne les ai pas tous sortis)
  • des pailles en inox avec un petit sac pour les avoir toujours dans le sac à dos.
  • des boîtes en inox pour les pique nique et les courses, ( à mon avis c’est le bon format pour des pasteis !)
  • un tawashi ( je renonce à emporter le gros bloc de savon de marseille…mes valises sont au max et je pense que les locations seront équipées de liquide vaisselle )
  • deux essuie-tout
  • une pochette à couverts ( on prendra les couverts des locations , je n’en emporte pas sauf l’opinel )
  • trois gourdes ( une pour les adultes et une pour chacun des enfants qui ne supportent pas d’échanger leurs baves :-(. On y met des charbons actifs filtrants pour améliorer le goût de l’eau du robinet)
  • une serviette élastiquée pour Oscar et des serviettes-mouchoirs pour nous.
  • un carnet pour réduire les prospectus et autres impressions de docs
  • des carrés de tissus cirés pour emballer nos sandwichs
  • une trousse de toilette spécialement conçue pour emporter ses produits solides en voyage et que vous pourrez retrouver dans mon livre « Créations Zéro Déchet  » qui sortira le 15 septembre aux Editions Mango Pratique. C’est le cas d’autres éléments de ce kit mais je garde encore du mystère ! Dans cette trousse, on emporte aussi entre autres un savon, un shampoing solide et un savon détachant pour le linge. ( J’ai pris de la lessive liquide en plus pour faire deux machines ) J’ai aussi une cup dans sa petite bourse imperméable et deux serviettes hygiéniques lavables.

 

On sait que la barrière de la langue ( on est des quiches en anglais, et on parle pas un mot de portugais …) va nous limiter dans nos actions ZD en vacances, mais on fera de notre mieux ! Bel été à vous, je vous retrouve à la rentrée pour une rentrée bien remplie ici !

 

11 thoughts on “Miss Gyver part en vacances !

  • juillet 25, 2017 at 6:59
    Permalink

    Bonjour
    J’aime beaucoup cette idée !
    Sysy

    Reply
  • juillet 25, 2017 at 7:00
    Permalink

    Bonjour
    J’aime beaucoup cette idée !
    Sysy

    Reply
  • juillet 25, 2017 at 8:38
    Permalink

    Bonnes vacances et vivement la sortie du livre !

    Reply
  • juillet 25, 2017 at 9:23
    Permalink

    Mouahah tout pareil le coup de la bave. Ado j’aurais préféré mourir de déshydratation plutôt que de boire dans la gourde de mes parents et de mon frère.

    Reply
  • juillet 26, 2017 at 10:24
    Permalink

    très sympa comme idée !
    par ailleurs, connais-tu ces sacs alimentaires réutilisables ? il y en a de plusieurs tailles, ils sont top et en plus jolis ! je m’en suis acheté et je valide à fond pour les pique niques ! (pour les crudités et les fruits coupés, les sandwichs, les gâteaux etc.)
    https://www.articopop.com/mag/fr/product-9397605.htm

    Reply
  • juillet 28, 2017 at 4:40
    Permalink

    Génial ce livre! J’i hate de voir!

    Dans l’école des garçons tous les cahiers sont fournis (contre paiement évidemment) du coup pas le choix on se récupère ces affreux cahiers plastifiés!

    Mais l’idée des étiquettes est très chouette!! bravo et merci!

    Reply
  • septembre 6, 2017 at 3:32
    Permalink

    Bonjour.
    J’aime bien votre blog. Et votre démarche est à saluer !
    Par contre, j’ai vu sur votre Instagram que vous êtes allés en vacances au Portugal. Beau pays. Vous y êtes allés comment ? Si c’est en avion, c’est un peu contradictoire avec votre démarche non ? Un aller-retour Paris/Lisbonne ne ruine-t-il pas à lui seul des mois (des années peut-être même) de vos actions pour l’écologie et le non-gaspillage ?
    C’est une vraie question, pas un appât à troll.
    Merci.

    Reply
    • septembre 6, 2017 at 9:55
      Permalink

      Bonjour, désolée de vous décevoir mais nous avons bien pris l’avion. Je m’en serais bien passé, j’ai horreur de ça, cela faisait plus de dix ans que je n’y avais pas mis les pieds . On voyage plutôt en voiture-caravane d’habitude. Nous sommes loin d’être parfaits et de mériter la médaille du parfait écolo…d’ailleurs pour réussir à atteindre le zéro impact faut être mort non ? Au plaisir ….

      Reply
  • janvier 24, 2018 at 2:48
    Permalink

    Je vais choisir cet article là pour vous laisser un commentaire je crois… Parce que… je suis une maitresse, une prof de primaire ! Ma carrière n’est pas très longue, mais je me suis réjouie des couvertures en polypropylène quand j’ai dû faire ma première commande de classe (et oui, en plus, je ne l’ai pas imposé sur une liste destinée aux familles, je l’ai imposé tout court à mes élèves en leur achetant moi-même !). Je repensais aux cahiers que j’avais eu enfant, et j’ai vu dans ces cahiers le graal, le cahier qui n’allait pas s’abimer ! qui allait rester tout propre. Je crois que quelque part, j’y ai vu le cahier éternellement neuf. Qu’est ce que j’aimais commencer un nouveau cahier, enfant, élève ! Pardon pour cette introduction un peu longue, mais le pire c’est que j’ai récidivé, jusqu’à cette année encore. Paradoxalement, je suis une écologiste convaincue (pas encore tout à fait très active je dois l’avouer) depuis la primaire et mes premières déprimes sur le sort du monde ! Alors, c’est vrai que j’avais quand même toujours un peu à l’esprit que ce plastique…. Mais bon, trop heureuse de fournir ces jolis cahiers qui laissent passer la lumière, j’ai embrouillé ma conscience et je me suis trouvé beaucoup de bonnes raisons de les commander. Pour la prochaine fois, je tenterai de me remettre au diapason avec vous et en plus, je suis bien obligée de rajouter que… le seul argument qui me restait (qui à lui seul ne fait de toutes façons pas le poids dans la balance) doit tomber : ils ne sont pas tellement plus résistants en fait… et non, ils ne sont pas éternellement neufs… heureusement aujourd’hui, je sais aussi mesurer le charme des objets qui ont vécu, voire de ceux qui ont plusieurs vies 😉 belle idée en attendant que les maitresses comme moi changent d’habitudes !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *