Bacilles de Doderlein : qu’est ce c’est ?

Bacille de Doderlein
Noter cet article

Dans l’organisme humain, il existe une variété de microbes inoffensifs qui ont une fonction très importante dans sa protection. Parmi ces bactéries l’on distingue le bacille de Doderlein qui est un micro-organisme vivant dans la bouche, les intestins ainsi que dans les parois de l’appareil sexuel de la femme. C’est une bactérie très utile pour le bon fonctionnement de tous ces différents organes. Quelles sont ses particularités ? Quel est exactement son rôle dans le corps humain ? Pour vous permettre de mieux comprendre les bienfaits de cette bactérie, voici dans cet article toutes les informations essentielles à son propos.

Description du bacille de Doderlein

Le bacille de Doderlein encore nommé de manière scientifique le Lactobacillus acidophilus, est une toute petite bactérie provenant de l’ordre des lactobacillales plus précisément du groupe familial des lactobacillaceae.

Il est reconnaissable au microscope de par sa longueur de 1,5 à 6 micromètres et de par sa morphologie en bâtonnet avec des bouts arrondis. C’est l’un des constituants de la flore des parois vaginales, buccales et digestives. Le bacille de Doderlein reste immobile et vit généralement par paire, isolée ou en chaîne assez courte.

Il s’agit d’un microbe qui se charge de produire à partir des substances glycogènes du corps rien que de l’acide lactique qui est nécessaire pour inhiber la prolifération des mauvaises bactéries responsables des maladies.

De ce fait, il est mis dans la classe des probiotiques et est indispensable pour augmenter l’acidité du corps. Le bacille de Doderlein est capable de croître à une température de 35 à 45 degrés, mais en dessous des 15 degrés ou encore au-delà de 45 à 48 degrés, elle ne croît plus.

Quels sont les bienfaits de cette bactérie ?

La présence du Lactobacillus acidophilus dans les organes tels la bouche, le tube de la digestion ainsi que le vagin a de nombreux bénéfices cliniquement prouvés pour le bon fonctionnement de ceux-ci.

L’effet du bacille de Doderlein sur le trajet de la digestion

Ce micro-organisme du fait de sa fixation sur l’épithélium des intestins est un modulateur naturel qui a la capacité de restaurer le micro biote intestinal. Il améliore la communication entre les microbes et module les différentes réactions du système immunitaire. Ses métabolites produits deviennent des nutriments pour l’épithélium et contribuent à le renforcer.

Le bacille de Doderlein a par conséquent une action sur des symptômes multiples en l’occurrence la diarrhée, les inflammations de l’intestin, les crampes de l’abdomen, ainsi que l’irritation du côlon. C’est pourquoi certains médecins le conseillent comme complément d’aliment à leur patient afin d’améliorer la performance de leur transit intestinal.

Aussi, un taux élevé de cette bactérie dans le corps peut aider à en finir une fois pour de bon avec le problème de la digestion difficile du sucre contenu dans le lait. Ceci est possible à cause de la capacité que possède le bacille de Doderlein à métaboliser ce sucre. Autrement dit, il pourrait hydrolyser le lactose une fois celui-ci dans le petit intestin pour ainsi faciliter sa digestion.

Les actions du bacille de Doderlein sur le vagin

Cette bactérie forme un film de protection naturel au-dessus de la muqueuse du vagin contre les microbes externes responsables des pathologies. Ceci se fait grâce à la sécrétion des acides ainsi que d’autres substances contre les microbes notamment la bactériocine et le peroxyde d’hydrogène.

Toutes ces substances produites permettent de lutter efficacement contre le développement des bactéries pathogènes pouvant occasionner des infections vaginales. Le bacille de Doderlein ne doit en aucun cas être combattu. Ceci pour pouvoir garder une acidité optimale du vagin.

C’est l’un des micro-organismes les plus utiles à l’intérieur de l’organe sexuel de la femme vu tout ce qu’il peut lui apporter de positif. De ce fait, il est indispensable de l’entretenir afin de permettre au vagin de garder une excellente santé.

Quelques conseils et astuces pour améliorer la production du bacille de Doderlein dans l’organisme

Un taux assez haut de ce microbe dans le vagin ou dans le trajet de la digestion est le signe d’une excellente acidité vaginale et intestinale. Un PH fortement acide est la clé pour empêcher les microbes de se développer dans le vagin et à l’intérieur des intestins.

Ainsi, le bacille de Doderlein doit être entretenu pour pouvoir se proliférer comme il se doit. Il est ajouté dans plusieurs médicaments ainsi que dans une panoplie de produits comme probiotiques. Ce sont ceux-là que l’on peut consommer pour augmenter son nombre. Certains de ces aliments à l’instar du lait, du fromage et autres contiennent le bacille de Doderlein surtout lorsqu’ils se fermentent.

Vous pouvez donc en consommer en quantité pour permettre la multiplication de cette bactérie non-dangereuse dans votre corps. Pour éviter de détruire ce microbe à l’intérieur du sexe féminin, il est conseillé de ne pas utiliser des produits trop forts surtout tout ce qui est du savon pour faire la toilette. De l’eau simple est suffisante puisque cet organe de la femme se nettoie lui-même.

Aucune autre substance ne doit y être ajoutée pour garder la flore dans un excellent état. Il faudrait également éviter d’envoyer les doigts dans le vagin pendant son nettoyage. Cela pourrait éliminer le bacille de Doderlein et rendre cet appareil vulnérable aux attaques externes des agents pathogènes.

Par ailleurs, certaines solutions intimes existent pour aider celles qui ne se sentent pas très à l’aise à n’utiliser que de l’eau pour se nettoyer. Il s’agit par exemple de lactacyd qui est une substance très acide pour favoriser et optimiser l’acidité de l’organe génital féminin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.