S’amuser et se divertir pour mener une vie saine

4/5 - (1 vote)

Après avoir passé une longue journée de travail ou à l’école, il peut être tentant de recourir aux jeux virtuels pour s’amuser et se déstresser. À moins qu’on y opte d’une manière compulsive, ces jeux peuvent stimuler le corps et l’esprit et les gratifier et exalter.

Qu’il s’agisse des jeux en ligne, vidéo ou de mobile jeux de casino, les choix ne manquent pas. Le joueur en bénéficie et avec lui profite également une communauté d’autres joueurs.

Circuit de la dopamine

L’une des raisons pour lesquelles nous aimons jouer aux jeux vidéo est que le jeu induit du plaisir dans notre cerveau. Lorsque nous jouons à un jeu vidéo et que nous l’apprécions, notre cerveau libère un neurotransmetteur appelé dopamine dans le noyau accumbens, le centre du plaisir du cerveau. En se produisant, cette hormone procure un sentiment euphorique de bien-être. Le plaisir et l’amusement ainsi déclenchés nous aident à faire face au stress de la journée.

Circuit de triomphe

Il existe un modèle psychologique dans notre cerveau appelé le circuit du triomphe, qui récompense l’engagement. Notre cerveau est configuré de telle sorte à ce que nous nous sentons bien lorsque nous relevons des défis. En l’occurrence, les jeux vidéo nous présentent un défi et les outils pour le relever. En se servant de ces derniers pour atteindre l’objectif de jeu désiré, la satisfaction qui en découle permet de contrecarrer le stress.

État d’esprit

Le degré d’immersion et d’engagement que nous ressentons en jouant à un jeu vidéo n’est pas uniquement dû au circuit du triomphe. Le fonctionnement de ce dernier est axé sur les résultats – il nous fait nous sentir bien lorsque nous accomplissons un défi. Toutefois, le fait d’être vraiment complémenté, plongé dans une activité ludique est un autre niveau d’engagement et de concentration appelé état de « flow ».

L’état de flow est atteint dès lors qu’on est totalement submergé à faire une seule tache. Il se produit lorsque votre esprit est tellement concentré sur l’activité que vous réalisez que vous ne génère plus d’autres pensées. Cette situation contraste fortement avec notre situation normale, dans laquelle nous transitons d’une pensée à une autre.

Notre esprit cesse ainsi de générer des pensées et nous nous concentrons sur un seul stimulus, qui peut être une sensation physique, un mouvement, un stimulus visuel, un son, etc. A l’instar de la méditation, l’état de flow est connu pour ses bienfaits sur la réduction du stress.

Gratification instantanée

Les jeux vidéo offrent une gratification instantanée, ce qui signifie que nous devons consacrer un minimum de temps pour recevoir une récompense ou accomplir un but. Cela peut s’avérer puissant, car le monde extérieur aux jeux vidéo fonctionne souvent sur le principe inverse : la gratification différée.

Il faut travailler des heures dans un emploi pendant plusieurs semaines pour recevoir un salaire, un PDG doit consacrer plusieurs heures à son entreprise pour la voir se développer, et un étudiant doit étudier durant plusieurs années pour obtenir un diplôme universitaire. Nous recevons ainsi des récompenses sur des périodes à long terme.

S’ils sont utilisés de manière saine, les jeux vidéo peuvent être un excellent moyen de maintenir le progrès à long terme en étant une source de récompenses à court terme. Ils peuvent offrir un répit à ceux qui mènent des vies exigeantes. De plus, lorsque nous passons par des revers, ils nous aident à faire face en nous donnant de petits objectifs réalisables qui contribuent à créer un sentiment d’accomplissement et de satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *