Oreille en chou fleur : causes, traitements et prévention

Noter cet article

L’oreille en chou fleur est une déformation de la partie externe de l’oreille. Plusieurs éléments peuvent être à l’origine de cette altération de la structure du pavillon. Elle est la conséquence d’une mauvaise circulation du sang ou de sa contamination par une bactérie après une coupure. C’est un problème qui peut être très gênant, à cause de son aspect inesthétique. Comment le corriger ? Voici des détails à savoir sur le sujet.

Quelles sont les particularités de l’oreille en chou fleur ?

On parle de ce mal lorsque l’oreille perd sa forme initiale. L’on assiste à un grossissement du cartilage de la région interne de l’organe laissant paraître une sorte de bulbe. C’est un problème que rencontrent en général les individus qui font des sports comme le rugby, le judo, la boxe, la lutte, le grappling… De même que ceux qui souffrent de poly-chondrite. L’on nomme ce mal oreille en chou fleur à cause de l’aspect qu’il donne à l’appareil auditif qui ressemble à du chou fleur.

Quelles sont les différentes causes de cette déformation ?

L’oreille en chou fleur est occasionnée lorsque l’organe subit divers traumatismes. Il peut s’agir notamment de coups, de pression, ou de frottement reçus à cette partie de façon plus ou moins violente ou à plusieurs reprises.

Tous ces impacts peuvent entraîner des lésions du pavillon et conduire à la formation d’hématome qui est un stockage de sang entre le tissu cutané et le cartilage. Le problème d’oreille en chou fleur survient si cet hématome n’est pas traité et soigné comme il se doit.

Cela peut engendrer des inflammations ou un détachement du cartilage du périchondre (une couche de cellule fournissant les nutriments). Ainsi, cette zone, formant le pavillon de l’organe auditif, est alors détruite de manière progressive. Ce qui provoque sa déformation peu à peu en prenant la forme d’un chou fleur.

Quels sont les traitements de l’oreille en chou fleur ?

Il n’y a pas de traitements en tant que tel pour corriger cette déformation. Quand elle apparaît, elle se porte de façon définitive, c’est-à-dire jusqu’à la mort. Une fois qu’il y a destruction du cartilage, il n’y a plus rien à faire.

Toutefois, l’aspect de l’oreille déformée peut s’améliorer en se faisant opérer. Le chirurgien esthétique pourra essayer de reconstituer l’organe en se servant d’un bout de cartilage retiré très souvent au niveau des côtes. Il est à noter que cette solution ne pourra jamais donner à ce dernier son apparence initiale.

Quels sont les moyens de prévention de l’oreille en chou fleur ?

Ce problème étant irréversible, il est important de toute faire pour éviter au maximum son apparition. Lorsque l’on reçoit un coup ou un impact sur l’oreille et qu’un hématome se forme, il est recommandé de prendre grand soin de la zone touchée en procédant à un drainage de la masse de sang.

Cela doit se faire obligatoirement dans les 2 jours qui suivent la réception de l’impact à l’aide d’une seringue qui servira à aspirer le fluide. Ceci pour empêcher la survenance de l’oreille en chou fleur. Normalement, il faut se confier à un médecin pour cette opération afin de ne prendre aucun risque. Mais, si l’on est dans l’impossibilité de pouvoir voire un spécialiste de santé dans ce délai indiqué, il vaut mieux le faire soi-même.

Cependant, il faut s’assurer d’avoir les mains ainsi que l’oreille bien propres et désinfectées pour éviter une contamination de la lésion qui pourra engendrer des complications et favoriser l’oreille en chou fleur. Une fois la partie drainée, il faut encore la nettoyer avec un produit désinfectant avant d’y effectuer un bandage à l’aide d’une compresse. Ceci pour que la saleté n’accède pas à la lésion. Ce bandage devra être changé au quotidien et lorsque l’eau le touche.

Quelles sont les précautions à prendre pour éviter ce mal ?

Pour ne pas avoir à gérer le problème d’oreille en chou fleur, il faut protéger au maximum ses oreilles. Cela doit être le cas surtout si l’on est un pratiquant d’activités sportives de combat. Il existe des casques ainsi que des protège-oreilles dans le commerce pour aider à couvrir cette zone très sensible de la tête au cours des combats. Il ne faut pas hésiter à les utiliser, ils évitent de recevoir des coups ou des éraflures sur ses oreilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.