Stop ! Y’a plus d’éponge !

closeCet article a été publié il y a 1 an 10 mois 24 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Figure toi que tu vas te mettre à faire la vaisselle avec tes vieux habits et des coquilles d’oeufs ! Si, si !

Toutes nos certitudes et nos habitudes sont en train d’être remises en question en ce moment et v’là que j’en rajoute en révolutionnant votre évier, vraiment pardon ! Mais vous allez voir que je vais vous offrir le plaisir très apaisant d’enfoncer des clous avec un gros marteau, ça va vous défouler. Et si ça ne suffit pas, vous allez pouvoir jouer du mixeur à fond les gamelles.

SONY DSC

Vous êtes de plus en plus nombreux à râler après vos éponges qui durent de moins en moins longtemps. L’année dernière quand nous nous sommes lancés dans notre défi, j’ai commencé à regarder le monde de l’éponge de plus près. Cet article ( La face qui gratte de l’éponge sur ConsoGoble ) m’a appris quelle éponge choisir dans le commerce. Mais je n’ai pas eu besoin d’acheter quoique ce soit car j’ai découvert le Tawashi. On en voit de plus en plus dans nos éviers. Ce sont de petits gants ou lavettes crochetés ou tricotés qui remplacent les éponges. Ils sont lavables et beaucoup plus résistants. Au début j’ai suivi les conseils concernant la matière et j’ai choisi du fil synthétique mais j’ai vite préféré une pelote de coton et lin mélangé pour le coté plus rugueux. Je m’amusais au début à faire des formes comme celle expliquée dans ce tuto mais je me suis ensuite mise à en faire des toutes simples, des carrés ou des petits gants pour aller plus vite et me faire rapidement un stock de manière à ne pas en manquer pendant que je les lavais. Je vous invite à aller voir le tuto de Morganours qui vous expliquera très bien comment en faire de ce style. J’ai même essayé de reproduire la forme d’une éponge avec un côté rugueux et un côté lisse. Le crochet offre de multiples possibilités.

SONY DSC

Évidemment, les tricoteuses peuvent elles aussi faire leur tawashi. Je me suis amusée à en faire un en tricotant de la ficelle toujours pour le côté rugueux.

DSC07414Mais pour ce blog , je souhaitais aider les non tricoteuses et les non crocheteuses à fabriquer leur tawashi. Et je dois dire que je suis plus que convaincue par mon système que je vous explique ci-dessous. Il s’agit de petits carrés tissés en trois minutes avec des bouts de t shirt ou de collants. Ils ont la forme parfaite pour une bonne prise en main, et ils sont beaucoup plus rapides à réaliser ce qui permet d’en avoir un bon nombre à faire tourner. Contrairement, aux tawashi crochetés ou tricotés, ceux là absorbent davantage et on peut s’en servir pour absorber de l’eau renversée par exemple. Bref, je pensais juste consoler les filles qui ne manient pas les aiguilles et en fait je n’utiliserai plus les autres tawashi. J’ai l’air d’en faire trop ? Franchement non, vous savez quoi , monsieur est convaincu !!!! et ceux qui le connaissent savent que c’est un puriste de la vaisselle à la main !!!

Dans tous les cas, si vous avez l’habitude d’utiliser la partie verte grattante d’une éponge vous serez déstabilisé par n’importe quel tawashi mais cela ne durera pas longtemps surtout si vous utilisez de la poudre d’oeuf !! Non je ne délire pas, j’utilise depuis quelques semaines mes coquilles d’oeuf que je mixe et je mets cette poudre au fond de ma vaisselle qui nécessite d’être grattée.SONY DSC

C’est extraordinairement efficace, ça ne raye pas, c’est entièrement naturel et ça contribue en plus à nettoyer vos tuyaux d’évier quand ça part ensuite avec l’eau de vaisselle. On dirait que la poudre à un effet dégraissant et blanchissant en plus. Je saupoudre la poudre et gratte avec le tawashi. Je trouve ça même plus efficace que la petite brosse dure que j’utilisais avant. On peut même se passer de liquide vaisselle du coup de temps en temps.

 

SONY DSC

Le mieux c’est d’essayer par vous même ! Voici donc nos deux petits « Fais-le-toi-même  » made in Utopie :

*** LE TAWASHI ***
La fabrication du tawashi et de son métier est extrêmement simple, c’est une activité très facilement réalisable avec de jeunes enfants.

  • Matériel pour le métier à tisser des tawashi :
    20 grands clous ( de 4 ou 5 cm de long ) avec une large tête
    une planche de bois
    une équerre graduée
    des ciseaux pour le tissu

Matériel pour le tawashi : des collants de femme ou des t-shirts d’enfant à manches longues ou tout autre vêtements en jersey ou matière étirable et non « effilochable ». Les collants d’enfant sont très facilement utilisables aussi.

  1. Pour commencer, construisez le métier à tisser. Tracez avec l’équerre un carré de 14 cm de côté. Placez un point à trois cm du coin, puis 5 autres points tous les 2 cms. Faîtes la même chose sur tous les côtés. Plantez un clou à la place de chaque point.SONY DSC
  2. Découpez vos collants en anneaux de 10 cms de large à peu près. Ou découpez les manches des t-shirts en anneaux de 3 cms de large. Les anneaux n’auront pas la même longueur selon que vous les découpez au niveau du mollet ou de la cuisse, du bras ou de l’avant-bras, essayez de ne pas trop mélanger les tailles. ( Conservez les restes des vêtements, ils nous serviront dans de futurs DIY !)
  3. Enfilez ces anneaux comme sur la photo ci-dessous.SONY DSC
  4. Commencez à tisser en passant les anneaux comme sur la photo.SONY DSC
  5. Une fois le tissage fini, il faut rabattre les mailles en passant un anneau dans l’anneau suivant et ainsi de suite jusqu’au bout. Comme sur la photo.SONY DSC
  6. Quand toutes les mailles sont rabattues, laissez la dernière telle qu’elle est de manière à suspendre votre tawashi au dessus de votre évier.SONY DSC
  7. Si tout va bien, vous allez partir en courant piquer de vieux t-shirts à vos enfants pour recommencer illico ! C’est tellement facile et rapide.SONY DSC

*** La poudre de coquilles d’oeufs ***

Conservez au fur et à mesure vos coquilles d’oeufs dans un pot près de votre évier. Quand vous avez 5 coquilles au moins, lavez les, laissez les sécher et passez les au mixeur. Moi j’utilise un mixeur à soupe, avec le récipient adapté pour éviter que la poudre de jaillisse partout. Ensuite je mets la poudre à côté de mes tawashi sur mon évier.

DSC07368SONY DSC

J’espère que vous serez aussi convaincues que moi et que surtout vous me ferez des retours !

 

 

63 thoughts on “Stop ! Y’a plus d’éponge !

  • janvier 12, 2015 at 6:57
    Permalink

    Merci pour cet article génial ! Je voulais justement fabriquer des tawashi, mais je crois que je vais tester ta technique qui a l’air géniale ! Pas mal aussi l’astuce des coquilles d’œufs, je ne connaissais pas du tout !
    Bravo pour ce blog écolo et tellement inspirant !

    Reply
    • juillet 20, 2016 at 11:57
      Permalink

      je viens de faire un tawashi en raphia au crohet pour remplacer les grattes-grattes du commerce ; ça à l’air de bien marcher ,reste à voir la durée de vie et le côté séchage et entretien. je pense qu’ en le trempant de temps en temps dans le vinaigre blanc pour désinfection ce devrait être bon .

      Reply
      • novembre 30, 2016 at 1:28
        Permalink

        Salut !
        Je viens de découvrir le concept dans une émission radio et je suis tombé ici. Pour nettoyer, sécher et éliminer les bactéries, tu peux passer ton Tawashi 30s au micro-ondes. Sinon, ça peut se faire bouillir aussi :-) !

        Reply
  • janvier 12, 2015 at 10:04
    Permalink

    Testé et approuvé…je vais persévérer et garder désormais mes coquilles d’œufs!

    Reply
  • janvier 13, 2015 at 3:39
    Permalink

    Excellente idée! J’avais déjà entendu parler des twashi, mais le côté synthétique me dérangeait un peu… Et le coup des coquilles d’oeuf chapeau bas! J’en consomme pas mal, je vais les mettre de côté! Merci!!

    Reply
  • janvier 16, 2015 at 8:11
    Permalink

    Des semaines que je dois me,mettre aux tawashis…
    J’avoue que je suis convaincue par ton article !
    Ce qui tombe bien car j’ai un stock de vieux vêtement en attente de recyclage

    Reply
  • janvier 17, 2015 at 12:24
    Permalink

    Je voudrais en faire au crochet pour apprendre à faire des granny squares. Mais on doit pouvoir utiliser cette méthode pour faire des tapis de bain aussi?

    Reply
  • janvier 18, 2015 at 8:12
    Permalink

    Je suis acquise à ta cause. Parce que en plus c’est nettement plus joli qu’une éponge standard ! Reste plus qu’a me faire un cadre a clous !

    Reply
  • janvier 18, 2015 at 9:53
    Permalink

    Merci pour ces conseils !
    Je vais tester les coquilles d’oeuf.
    Ici on a abandonné depuis plus d’un an les éponges aussi. Par contre, j’ai acheté des chiffons « microfibres », et je suis d’accord que leur fabrication ne doit pas être irréprochable… Enfin, on utilise les même depuis, avec un code couleur par usage. J’ai coupé et surfilé en 4 ceux pour laver la vaisselle.
    Question sur le tawashi que vous proposez : n’a-t-il pas trop de mal à sécher vu l’épaisseur, et est-ce que lavage en machine suffit bien à nettoyer à l’intérieur des mailles ?
    Chez nous, on a aussi abandonné le liquide vaisselle. Après en avoir fabriqué moi-même (savon noir, bicarbonate de soude, etc…) qui était un peu galère à utiliser, on en est venu à avoir simplement un gros pain de 500g de vrai savon de Marseille dans une jolie soucoupe à côté de l’évier. On le frotte sur la microfibre, et en avant la vaisselle ! ultra-dégraissant aussi !
    Votre blog m’intéresse de près, nous « radicalisons » aussi peu à peu notre mode de vie.
    Merci et bonne continuation à votre blog !

    Reply
    • janvier 19, 2015 at 9:10
      Permalink

      Merci pour tous vos commentaires. Pour répondre à Malva-Alcea, le tawashi tissé ne sèche pas complètement entre deux vaisselles ( cela dit celui en collant voile sèche vite lui ), mais cela était déjà le cas avec mes éponges alors cela ne me pose pas un problème. Quand je le rince après usage, j’écarte les mailles en tirant sur les côté au cas où des miettes de coquilles par exemple seraient restées coincées. Du coup le lavage en est facilité.

      Reply
    • janvier 5, 2016 at 3:09
      Permalink

      Pour désinfecter votre tawashi passez-le au micro-onde 3 minutes, il ne moisira pas, n’aura pas de mauvaise odeur et sechera plus vite entre deux vaisselles.

      Reply
      • janvier 6, 2016 at 9:23
        Permalink

        Merci pour l’info. Moi je n’ai pas de micro-onde mais certains seront intéressés. A bientôt.

        Reply
  • janvier 20, 2015 at 5:26
    Permalink

    Whaou, je trouve ça absolument genial!!! J’ai hâte de faire mes premiers washis, me faut patienter pour récupérer clous et planche!!! Je crois que je vais occuper les enfants avec ça aussi, ça change des bracelets et c’est utile pour toutes la famille!!!
    Merci.

    Reply
  • janvier 24, 2015 at 8:01
    Permalink

    Coucou Camille,
    Je reviens par ici, pour savoir si tu fais toi-même ton liquide vaisselle … J’en ai entendu parlé par ici ou par là, mais je n’ai pas de recette et me dis que peut-être tu en as une ! En tout cas, encore bravo pour ton blog !

    Reply
  • janvier 27, 2015 at 2:44
    Permalink

    Je découvre ton blog aujourd’hui ainsi que les tawashi ! Je suis en plein dans cette réflexion aussi, consommer moins et mieux, recycler, réparer, …
    Alors, je vais sortir ma boite pleine à craquer de vieux T-shirts, aller chercher une planche et des clous dans mon cellier et je m’y mets !
    Et puis je suis bien tentée de me lancer dans un petit tapis avec cette technique (oui je viens aussi de trainer sur ton IG ^^).

    Reply
  • janvier 31, 2015 at 10:47
    Permalink

    J’aime beaucoup ta technique de tissage. J’ai très envie de la tester pour faire tes petits tapis comme j’avais aperçue sur ton IG.
    (merci pour le lien).

    Reply
  • février 5, 2015 at 8:17
    Permalink

    Bonsoir,
    Je découvre ton blog et je crois qu’il va devenir un de mes blogs préférés !!!
    En tout cas, j’ai « quelques » projets sur le feu (notamment être prête pour le carnaval des loupiots), mais les tawashis (je crois que je vais essayer tricot, crochet et tissé) viennent d’agrandir ma liste de choses à faire !!!
    Bonne soirée !!!

    Reply
  • février 7, 2015 at 9:23
    Permalink

    J’ai essayé avec cet article ça marche bien !!
    J’ai raté celui avec les manches de t-shirt, les mailles sont pas assez serrées. Par contre avec un collant adulte nickel ! Et surtout avec des chaussettes adultes tellement usées au talon qu’on ne peut plus les réparer ou les esseulées -> parfaites pour les tawashi. J’en avais gardé tout un tas, je sais quoi en faire maintenant. Ça c’est de la récup !!! Merci

    Reply
  • février 10, 2015 at 8:49
    Permalink

    Roh mince, je comprends pas comment on rabat les mailles…

    Reply
    • février 10, 2015 at 10:41
      Permalink

      Je t’ai mis une vidéo sur mon compte instagram qui montre comment faire. Tu peux y avoir accès tout de suite via le lien en haut à droite du blog. J’espère que ça t’aidera.

      Reply
  • février 17, 2015 at 4:24
    Permalink

    Une très bonne idée qui m’a permis de me débarrasser de vieilles chaussettes orphelines.
    J’aurais eu plus de mal à utiliser de la laine neuve pour faire une éponge. Là, le côté récup m’a vraiment motivée…et en plus c’est ultra rapide à faire !
    Reste à voir à l’usage, mais dès la prochaine omelette, je teste la poudre d’œuf !

    Reply
  • février 20, 2015 at 11:13
    Permalink

    Bonjour, et merci beaucoup pour ce tuto qui a l’air super simple ! Il faut absolument que je teste ce concept !

    Reply
  • février 26, 2015 at 10:12
    Permalink

    Waou génialissime !! J’adore, merci merci !
    Je file explorer le reste du blog !

    Reply
  • mars 2, 2015 at 4:04
    Permalink

    Atelier tissage avant-hier avec ma grande de septansdansunesemaine (atant dire que je n’ai pas eu le droit de toucher à quoi que ce soit) et grande discussion sur la récupération, la réparation des objets, la protection de la nature (elle est à fond dedans et nous écrit même des livres avec des conseils illustrés pour « nettoaié la planete »). Tout ça pour en arriver à « tu sais, maman, on va avoir la plus belle maison en récupération ! ».
    Tawashi testés hier et adoptés par toute la famille. Par contre, refus catégorique de monamoureux concernant les coquilles d’oeufs (nid à bactéries, il faudrait les stériliser pour qu’il accepte d’en utiliser). Bref, pour l’instant, on va faire sans, mais comme on n’a que des casseroles et poêles en acier, on peut les frotter sans souci à la paille de fer (pas sûre que leur fabrication soit très écolo, ni leur recyclage) après les avoir fait tremper au gros sel.
    En tout cas, merci pour ton tuto, ma grande m’a demandé ce matin quand on referait du tissage…

    Reply
    • mars 15, 2015 at 5:14
      Permalink

      Merci pour ton commentaire. Ma fille est à fond aussi dans la naissance d’une conscience écologique c’est trop drôle. Elle fait des affiches de sensibilisation et ne jure que par le fait-maison ! C’est trop mignon. POur les coquilles, je n’ai pas eu de soucis, je les lave et les fait sécher. M%ais le gros sel a le même effet.

      Reply
  • mars 8, 2015 at 12:01
    Permalink

    Bonjour.
    J’utilise les tawashi depuis quelques temps, mais je ne connaissais pas l’astuce des coquilles d’oeufs !
    Testé et validé aujourd’hui.
    Merci !!!

    Reply
  • avril 5, 2015 at 11:11
    Permalink

    Je ne connaissais pas du tout les tawashi, mais ça a l’air top, ton article m’a vraiment donné envie d’essayer. Demain je sors mon marteau, mes clous, mon tee shirt et je me lance ! Merci!

    Reply
  • juin 16, 2015 at 2:34
    Permalink

    Si on m’avait dit un jour que je baverais devant des chutes de tissu transformées en éponge, je ne l’aurais pas cru. J’ai justement deux hauts qui traînent et j’aimerais bien en faire quelque chose… problème : ils sont sans manches ! Je suppose que c’est possible de le faire quand même, en cousant les longueurs de tissus au préalable ?

    J’ai très très hâte d’essayer !

    Bonne continuation, je suis absolument ravie d’avoir découvert ce super site !

    Pauline

    Reply
    • juin 23, 2015 at 11:03
      Permalink

      Bien sûr c’est possible mais vaut mieux garder ce genre de t shirt pour faire des tapis que des éponges, histoire de se simplifier la vie.

      Reply
    • juin 1, 2016 at 10:24
      Permalink

      Sur youtube on trouve des tutos très pratiques pour comment couper des t-shirts afin d’en faire une pelote de « fil » continue..
      https://youtu.be/8JSE19tWqBg
      (moi je le fais avec des sciseaux)
      Une fois qu’on a une pelote, peu importe si on l’utilise pour un tawashi puis un tapis puis re-tawashi..
      Pour ceux et celles qui attendent une planche avec des clous: essayez-vous au crochet! En 5 min. C’est fait, et selon moi il n’y a pas spécialement d’avantages à ce que ces soit tissé ou crocheté. Avec le crochet, on peut choisir la forme, changer de couleurs, etc.
      voilà,
      bon tawashi à tous… et bonne vaisselle!

      Reply
  • juin 26, 2015 at 8:24
    Permalink

    Je viens de tester, super astuce, même Ma grand mère est convaincue!

    Reply
    • août 20, 2015 at 3:55
      Permalink

      Tu as raison si les grands mères approuvent c’est sûr que c’est bon !!

      Reply
  • juillet 10, 2015 at 10:57
    Permalink

    Bonjour,
    J’aimerais savoir quelle est la fréquence à laquelle tu laves tes TAWASHI.
    Merci d’avance.
    Juliette

    Reply
    • août 20, 2015 at 3:53
      Permalink

      Cela dépend. Je vois en fonction de leur état.

      Reply
  • juillet 12, 2015 at 4:13
    Permalink

    testé et approuvé, un grand merci

    Reply
  • août 9, 2015 at 6:01
    Permalink

    Super! Lecture de l’article et zou, chéri est envoyé dans son garage pour me fabriquer un métier! Pendant ce temps là, je vais fouiller dans le sac de linge qui traine avant d’aller au recyclage, et mon activité du soir est toute trouvée!
    Merci!!!

    Reply
  • octobre 5, 2015 at 3:50
    Permalink

    Pour ceux/celles qui ne sont pas convaincus par les coquilles d’oeufs, vous pouvez toujours récupérer les filets d’oignons, y enfiler vos tawashis et gratter ! ;)

    Reply
  • novembre 20, 2015 at 10:28
    Permalink

    merci!! j’avais vu ton tuto ya un moment, le moment de l’utiliser venu, j’ai réussi (bon je me suis fait un noeud au cerveau pour comprendre comment fermer)! yes! à voir à l’utilisation… enjoy your day!

    Reply
  • novembre 20, 2015 at 12:49
    Permalink

    C’est super ingénieux ! Réutiliser de vieux habits et ne plus avoir à jeter d’éponges. Génial ! :) Et qu’est-ce que tu utilises comme produit vaisselle ? J’ai lu que le savon de Marseille était une bonne solution. Merci pour le tuto !

    Reply
  • janvier 8, 2016 at 6:55
    Permalink

    Géniale cette technique TAWASHI.!
    Pour faire la vaisselle, le savon d’Alep est super efficace (très bon dégraissant). Je l’utilise également pour détacher le linge, me laver le corps et tous les travaux de nettoyage à la maison. Un seul produit quotidien, un seul pain à amener en voyage, c’est le top !
    Résultats garantis ! L’essayer c’est l’adopter ! Comme pour les TAWASHIS !!!

    Reply
  • mars 3, 2016 at 5:10
    Permalink

    Je projette de faire des Tawashi avec mes petits enfants pendant les vacances de Pâques !
    les coquilles d’oeuf ,c’est très très bien Merci !

    Reply
  • mars 24, 2016 at 11:56
    Permalink

    Merci pour cet article !
    Les coquilles oeufs et top LE LARC DE CAFE AUSSI ;) pour les plats gras c est super.

    Reply
  • mars 31, 2016 at 1:53
    Permalink

    Bonjour, je vais me lancer pendant les vacances avec les enfants. Combien en utilisez-vous ? J’imagine qu’il faut les laver tous les jours ? Merci d’avance et bravo pour cet article clair et enthousiasmant !

    Reply
  • avril 18, 2016 at 10:21
    Permalink

    J’en ai fait cette nuit, découverte pour ma puce ce soir, elle a pris sa douche avec pour se nettoyer, elle en est littéralement tombée amoureuse.
    Pour la vaiselle, je tenterais demain.

    Reply
  • avril 25, 2016 at 11:10
    Permalink

    Bonjour,

    Je ne réussis pas à réaliser l’étape 5…
    SVP, pouvez-vous la détailler davantage ?

    Merci d’avance.

    Cordialement.

    Reply
  • mai 1, 2016 at 4:39
    Permalink

    Vraiment super cet article !! J’ai fabriqué mon métier à tisser et découper mes bandes dans un tee shirt manches longues !! Pou la première j’avais réaliser des bandes d’environ 3cm de large et mon tawashi n’était pas assez serré à mon gout. J’ai recommencé avec de bandes de 6cm environ et c’est top, j’ai juste eu un peu plus de mal à réaliser l’étape 5 ;-).
    Eyve Angélynn pour l’étape 5 prenez la boucle se trouvant en haut à droite. Prenez la boucle se situant juste à côté sur la gauche et passez là dans votre boucle de droite. Gardez cette boucle en main et passez la 3ème boucle dans celle-ci et ainsi de suite. Je ne sais pas si c’est plus clair… En gros on passe à chaque fois la boucle de gauche dans le trou de la boucle de droite et on fait ainsi le tour du carré (moi je tourne d’un quart de tour dès que j’ai fini un côté) et pour terminer j’ai fait un noeud.
    Je commence à garder mes coquilles d’oeuf pour faire la poudre. Affaire à suivre :-)

    Reply
  • mai 23, 2016 at 3:13
    Permalink

    Si vous n’avez pas assez de manches de vêtement à recycler…
    J’ai essayé avec des « anneaux » de 1-2 cm de large, coupés en travers les t-shirts. Il suffit de les enrouler en 3-4 (selon la taille du t-shirt et l’épaisseur du tissu) sur eux-même pour avoir des anneaux plus étroits qui vont dans la planche à clous.

    Reply
  • mai 31, 2016 at 9:01
    Permalink

    merci pour cet astuce que j’ai découvert via L’âge de faire
    on s’y est mis dès le lendemain avec les enfants, puis dans notre lancée on a fabriqué un petit métier à tisser…la grosse éclate!
    bravo pour votre blog
    Aline

    Reply
  • août 14, 2016 at 8:34
    Permalink

    Je connais les tawashis depuis 3 mois. Je les fais au crochet, au tricot et j’en avais aperçu des tissés. Seulement je voyais pas comment les faire. Alors merci pour les explications. De même pour la poudre d’oeufs que je connaissais pas. Merci beaucoup. Je n’ai pas fini de passer pour une originale. Mais j’adore ça ainsi que de
    partager les astuces que je trouve sur « Saint Internet »

    Reply
  • septembre 25, 2016 at 11:56
    Permalink

    Bonjour!
    J’ai testé le tissage du tawashi, mais je n’avais pas de matériel pour fabriquer la planche à clous. Alors j’ai improvisé! Pour ceux qui ont la flemme d’enfoncer des clous, ou pas le matos, et qui ont (ou peuvent emprunter, comme moi) un jeu de dames chinoises, il suffit de dessiner un carré avec les pieces, elles remplacent les clous. La technique est ensuite la même. Si les pièces sortent de leur emplacement lorsque vous tendez le tissu dessus, vous pouvez mieux les coincer en mettant une mini chute de tissu entre le socle et chaque pièce.
    Avec des photos ça serait plus parlant, mais j’ai pas de blog ^^’

    D’autre part, je n’avais pas de t-shirt à manches à sacrifier. J’ai donc découpé une longue lanière en spirale sur le bas d’un large t-shirt de mon homme, et tissé en remplaçant les anneaux par des zig-zag. Ca marche très bien! A la fin, j’ai rabattu les mailles comme décrit dans l’article.

    Il me reste à tester mes tawashi! C’est du coton, donc j’ai peur qu’ils sèchent mal.

    Reply
  • septembre 27, 2016 at 1:02
    Permalink

    Bonsoir,j’ai plein de chaussettes de la même matière que les collants,que pourrais-je en faire svp? quelqu’un à une idée svp? Merci

    Reply
  • octobre 8, 2016 at 7:36
    Permalink

    Super Merci Je sais ce que je vais faire de mes tee-shirt taché.J’ai les clous il ne me manque plus que le morceau de planche

    Reply
  • octobre 13, 2016 at 4:02
    Permalink

    Merci pour ces superbes infos…
    Maintenant c sur mes hommes (1gd et 2 moyens gd) me prennent pour une folle , mais ils adorent les crepes et les quiches… ideale pour recuperer les coquilles d’oeufs…. et le bricolage… donc ils ne vont plus avoir de vieux tee shirt :-)

    Reply
  • octobre 30, 2016 at 9:13
    Permalink

    Grande découverte pour moi aujourd’hui: le tawashi!! Ça faisait un moment que je cherchai une alternative aux éponges, c’est chose faite. Ni une, ni deux, après la lecture de cet article je me suis tout de suite mise à la fabrication. Bricoleuse du bois de récup’, la question du métier à tisser a été vite réglée! Psychorigide du tri des déchets, je n’ai jamais réussi à me séparer de mes chaussettes trouées mais je ne savais pas quoi faire avec à part du rembourrage. C’est chose faite: 2 chaussettes= 1 tawashi!
    Pour ce qui est des coquilles d’œufs, les miennes retournent écrasées aux poulailler. Par contre le marc de café est aussi tout à fait adapté à cette utilisation. Il décrasse sans rayer et entretien aussi les canalisations!!
    Merci beaucoup pour cet article et bon tissage à toutes et tous!!

    Reply
  • décembre 2, 2016 at 3:05
    Permalink

    Grâce à toi, nous testons le tawashi depuis une semaine et nous sommes ravis !! Même Monsieur qui était sceptique face à ce nouveau « bricolage » est à fond !!
    Merci beaucoup !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>