Découpons nos habits !

closeCet article a été publié il y a 4 ans 3 mois 15 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

 

tapis récup loom rag rug

Pour moi les plus beaux tapis du monde sont les tapis boucherouites marocains, ils sont colorés, artisanaux et en tissus de récupération pour la plupart. Mais voilà c’est un budget et je n’ai pas encore trouvé la bonne occasion. On peut en fabriquer soi même comme Zess mais bien que je sois créative et que les travaux de longue haleine ne me fassent pas peur, le côté répétitif et rébarbatif de l’opération me décourage. Et puis en collectant les exemples de tapis récup sur Pinterest je suis tombée sur cette page. Les Américains n’ont pas abandonné la lirette comme nous l’avons fait chez nous après la mode des années 70.

La technique présentée ici n’est pas celle de la lirette mais il s’agit d’une technique dans le même esrpit, une variante du potholder loom à l’échelle du tapis. Le tawashi que je vous avez présenté il y a deux semaines mettait en oeuvre la même façon de faire en version miniature. Je ne vais pas vous remettre la marche à suivre complète puisque j’ai tout expliqué ici mais je vais vous donner divers tuyaux et vous apprendre à faire des panières.

panier récup loom rag rug

Tout d’abord, la matière première !

Il s’agit de vêtements en jersey, ou tous les vêtements en mailles serrées en général pour que le tissu ne s’effiloche pas. Mais j’ajoute parfois un coton fin qui s’effiloche, ça donne un petit côté boucherouite qui n’est pas pour me déplaire ! Les vêtements doivent présenter une forme en tube, oubliez donc les chemises, gilets, écharpes etc …. mais utilisez les collants, les pantalons, t shirts, sweat, robes, etc.

Je commence par une bonne soirée découpage à la chaîne. Je débite, je débite, et je classe les anneaux par tailles pour me faciliter la tâche ensuite. D’un côté les anneaux découpés dans un ventre, de l’autre ceux des manches par exemple.

tapis récup loom rag rug

Je tente de découper le plus de matière première possible, donc au niveau de l’encolure je découpe des anneaux qui épousent le col et qui mangent sur le haut des manches. Il n’y a guère que la partie ôtée sur la photo ci-dessous que je ne réussis pas à transformer en anneau.

tapis récup loom rag rugtapis récup loom rag rug

La largeur des anneaux a son importance, cela changera beaucoup l’aspect final du tapis ou la tenue de la panière. Plus vous ferez des bandes épaisses plus vous aurez un effet moelleux ou une bonne tenue. Mais la largeur dépend aussi de l’épaisseur de votre tissu. Plus il est épais , plus il faudra diminuer la largeur.

Bon soyons honnête, ce truc est tellement addictif que vous en viendrez forcément à couper des vêtements qui auraient pu avoir une seconde vie honnête sur le dos ou les fesses de quelqu’un d’autre…. L’alibi de la récup ne va pas faire long feu….c’est là que les réseaux interviennent, vous allez vous transformer en chiffonnières à l’affut des moindres vêtements troués des copines, on parie ??)

Les différents métiers à tisser :

tapis récup loom rag rug

Je m’en suis fabriqué trois. Le plus petit pour les tawashi. Le second de forme carrée avec des côtés de 30 cm et des clous espacés de 2 cm me donne des carrés tissés de 20 cm de côté à peu près. Mon plus grand métier a été fait avec des vis et non des clous. C’est plus long mais plus solide pour un travail de plus grande ampleur comme les grands tapis. Il fait 45 cm par  108 cm. ( J’ai choisi ça complètement au hasard parce que c’était les dimensions de la planche trouvée au fond de  mon garage mais c’est tout à fait satisfaisant. ) . Cela me donne des tapis de 30 cm par 95 cm environ. Les vis sont espacées de 2,5 cm. Ne faîtes pas plus car votre tissage ne sera pas assez serré.

tapis récup loom rag rug

L’assemblage des anneaux sur le métier :

Quand vous accrochez vos anneaux entre deux vis sur toute la largeur ou la longueur de votre métier vous allez vous retrouver dans trois cas de figure.

  1. Votre anneau fait la taille exacte de votre métier
  2. Votre anneau est trop court : Il faut alors le combiner avec un deuxième anneau selon cette technique sur la photo. ( D’où l’intérêt de séparer les grand et petits anneaux  dans deux bacs à vos pieds )SONY DSC
  3. Votre anneaux est trop long : Il faudra enfiler l’anneau comme s’il était à la bonne taille et tirer sur la partie trop longue, couper et faire un nœud. Vous travaillez sur l’envers donc laissez le nœud face à vous, il ne se verra pas de l’autre côté. Sur la photo, vous pouvez voir tous mes petits noeuds.tapis récup loom rag rug

Vous pouvez très bien superposer deux anneaux fins ensemble pour corriger un défaut d’épaisseur.

Vous devez veiller à ne pas trop tendre vos anneaux entre deux vis, et veillez à ne pas faire trop de différence de tensions entre vos bandes pour ne pas avoir une forme finale déformée.

Quel usage faire de tout ça ?

DSC07901

Cela fera un super tapis de salle de bain évidemment. Vous pouvez le mettre au pied d’un lit aussi. J’adorerais me construire un énorme métier de 2m sur 3 m pour me faire un énorme tapis…mais j’ai la flemme !  C’est pour ça que j’ai construit le petit métier carré, je me suis dit que plein de petits carrés feraient tous assemblés ( selon la même technique d’assemblage que la panière ) un moyen d’atteindre une forme immense sans l’inconvénient du grand métier à construire et entreposer, à la manière d’une couverture en crochet dont on assemble les petits carrés les uns avec les autres. En même temps je vous avoue que tous les anneaux découpés étaient plus petits que ce qu’il aurait fallu et j’ai trouvé ça pénible de redécouper à chaque fois l’anneau. Cela fait perdre l’avantage du principe de la chose …..

tapis récup loom rag rug

Et puis, j’ai pas non plus assez de sol disponible pour mettre tous ces tapis …et puis là j’ai eu une idée ! La panière ! Un prétexte pour en faire plus. C’est pratique dans la chambre des enfants ou dans le salon pour mettre du bazar.

SONY DSC

panier récup loom rag rug

Il suffit de faire un tapis rectangulaire et puis de l’assembler selon ce principe :

Plier le rectangle comme sur la phototapis récup loom rag rug

Découper un anneaux d’une couleur utilisée dans le tapis de manière à en faire un fil

Nouez le à l’extrémité supérieure et cousez comme on le ferait pour assembler un carré en crochet , passez le fil dans le brin arrière de la maille d’un côté et le brin arrière de l’autre maille sur l’autre côté.tapis récup loom rag rugSONY DSC

Une fois que vous avez un tube, serrez bien pour fondre la couture dans les mailles, passez ensuite le fil dans une maille sur 4 sur tout le rond.SONY DSCSONY DSC

Serrez de manière à froncer, faîtes un noeud, retourner la panière. Si le tapis était bien épais elle tiendra toute seule, sinon remplissez là et cela le fera !SONY DSCSONY DSC

Allez je vous laisse , je vous vois déjà zieuter sur votre tas de linge à repasser avec un oeil inquisiteur ! N’oubliez pas cet article pour davantage d’informations sur la marche à suivre pour le tissage et le rabat des mailles. Et venez me dire si vous passez à l’acte !

18 thoughts on “Découpons nos habits !

  • février 5, 2015 at 8:47
    Permalink

    C’est super, il faut que j’essaye !!!!!
    merci pour cette merveilleuse idée.

    Reply
  • février 6, 2015 at 9:04
    Permalink

    Oh merci!! J’avais adoré voir ça sur IG, je suis enchantée que tu nous donnes tes trucs et astuces! ça tombe bien c’est les vacances, il va y avoir de la confection de tapis et de panières! Génial! Sinon je n’avais pas réussi à poster sous ton billet concernant tes jolies chaussettes. Alors merci pour cette chouette découverte, moi j’ai découvert « Archiduchesse »: des chaussettes colorées pour toute la famille made in France, très sympas, ils font aussi des collants mais ils sont un peu fins à mon goût. Pour le prix c’est hyper intéressant. Sinon il existe aussi « Berthe aux grands pieds », ce sont des collants/bas qui racontent des histoires…moi j’avais craqué pour le petit chaperon rouge à l’époque sauf que c’était made in china, mais ça c’était avant parce que la demoiselle fait fabriquer en France désormais! Pour le prix là c’est autre chose mais tu paies aussi la création et l’originalité, pas le genre de collants que tu mets tous les jours quoi! A bientôt, bises. Bérengère

    Reply
  • février 6, 2015 at 11:35
    Permalink

    Rhoooo c’est aussi simple que ça la panière *_*
    Non mais quand même, c’est totalement addictif ce truc, j’ai déjà demandé à mes amis de me garder leur fringues défoncées !
    Merci encore pour ce partage 🙂

    Reply
  • février 6, 2015 at 5:52
    Permalink

    C’est absolument génial!!! Et super joli!!merci beaucoup.

    Reply
  • février 7, 2015 at 9:25
    Permalink

    Faut que j ‘essaye !! Par contre sur ton grand métier a tisser je vois des anneaux qui font toute la longueur… C’est quoi comme vêtement ??

    Reply
  • février 14, 2015 at 9:21
    Permalink

    Encore n superbe article très complet : je referais de faire une paniere mais dans mon petit appartement j’ai peur que ca prenne une place que mon ami n’est peut etre pas tout à fait pres à tolere humhum… C’est typiquement le genre de travail manuel que je trouve relaxant en plus : pas besoin de compter des rangs de maille (c’est juste le panneau a faire qui doit etre un peu laborieux mais apres…..) merci encore pour tes astuces

    Reply
  • juillet 15, 2015 at 10:28
    Permalink

    J’adore les idées du tapis et de la panière ! il y a 3 ans j’ai craqué pour du trapilo moutarde que j’adore. J’ai tenté de le crocheter puis de faire un tapis rond en tissant le jersey à l’aide d’un cerceau mais rien n’a marché… Je vais enfin pouvoir sortir tout ça du gros sac en plastique dans lequel il avait atterri et faire le joli tapis dont je rêvais !

    Reply
    • août 20, 2015 at 3:51
      Permalink

      J’espère que le projet est to-ujours d’actualité. Merci pour le copmmentaire

      Reply
  • octobre 19, 2015 at 11:04
    Permalink

    Et moi qui avais du mal à me séparer de mes vieux tee shirt archi fatigués, tachés et que mon peu de bricolage n’arrivait pas à épuiser !
    Merci pour pour cet article limpide et motivant !
    J’adopte aussi les tawashi !

    Reply
  • janvier 6, 2016 at 5:30
    Permalink

    Merci, pour le tutoriel c’est une superbe idée. Je nai pas compris comment rabattre les mailles, aurais tu une video pour mieux comprendre? Merci

    Reply
  • janvier 7, 2016 at 1:27
    Permalink

    Nooooon , j’ai filé tous mes vieux vêtements à Emmaüs!! Bon, plus qu’à convaincre mon chéri que parmi ses 63 t-shirts, il n’en met qu’un neuvième, et que je veux faire un tapis de bain!
    Super tuto en tout cas!

    Reply
  • janvier 18, 2016 at 7:52
    Permalink

    Bonjour et bravo pour tous ces fait-maison très utile, je ne sais plus comment j’ai atterrit sur ta planète… Ha si bien décidé à faire des éponges tawashis!! Et puis voilà très motivée pour m’y mettre, et d’autres infos qui m’ont titillés… Il faut les lire pour se les remettre en tête et pourtant des infos que je pratiquais… Mais voilà un peu délaissé (pas d’ecuses quand on est convaincu!!!) et bien décidé à reprendre énormément de choses ici. L’écologie pour nous c’est quand même pas mal de choses au quotidien mais je pense reprendre plus intensément et plus plus plus… Ton blog est maintenant dans mes favoris! Merci de ton partage! belle route! Sandelisabeth

    Reply
  • avril 1, 2016 at 5:41
    Permalink

    Merci. Je me rappelais que ma belle-mère faisaient des tapis comme ceux-là quand elle-même était jeune maman. Pour se faire des sous supplémentaires, elle tissait des tapis avec des rondelles de bas et les vendait au marchand général. Elle m’avait montré à en faire plus tard. Ce matin je voulais en faire à nouveau et je me rappelais plus exactement comment faire. Merci beaucoup. Ça tombe bien.

    Reply
  • août 25, 2016 at 2:51
    Permalink

    Oh mais c’est trop bien ça ! La prochaine fois que je fais du tri dans mes vêtements ou ceux des enfants, je tente ! Merci 🙂

    Reply
  • février 3, 2017 at 11:11
    Permalink

    Mais quels beaux tapis!!! J’adore vraiment, je vais vider mes armoires…. Merci pour cet article!

    Reply
  • février 15, 2018 at 10:26
    Permalink

    Bonjour,
    Merci pour votre site et tous ces conseils.
    Nous allons proposer un atelier de fabrication de tawashi dans notre médiathèque, puis-je réutiliser une de vos photos pour notre communication ?
    je précise que l’atelier est gratuit et ouvert à tous, usager de la médiathèque ou non.
    merci encore

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *