Le jour où j’ai fait mon coming-out …..

closeCet article a été publié il y a 5 mois 22 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

….zéro-déchet sur le marché !

Cela fait bien 8 ans qu’on se fréquente mon fromager et moi. La routine commençait à s’installer entre nous vous comprenez…. Tous les samedis la même rengaine : 200 g de beurre salé ( pour les tartines ), 200 g de beurre doux ( pour les gâteaux ….), du comté 18 mois, de l’emmental du Jura, TRois cRoTins TendRes ( ça me fait mon exercice de diction hebdomadaire c’est pratique ), et parfois un demi-brie de Meaux, un demi reblochon, une petit pot de crème fraiche…. J’avais du mal à entretenir la petite flamme des premiers jours, je voyais bien qu’ il s’ennuyait ….

Et puis il y a un mois, j’ai sauté le pas ! J’ai décidé d’arrêter de lui cacher ma vraie nature, j’ai dégainé non sans la main qui tremble mes bees wrap faits maison. Panique à bord, j’ai senti l’incompréhension dans son regard. Il croyait que je lui tendais un sac. J’ai dû lui expliquer qu’il s’agissait de tissus enduits de cire d’abeille imperméabilisés et que je voulais qu’il les utilise à la place de ses papiers blancs dans lesquels il enveloppe d’habitude mes fromages. Silence d’au moins une minute ….. » Mais le fromage va sécher …. » Non puisque qu’une fois à la maison, je transfère le tout dans une boite à fromage ! En vrai je commençais à être un peu gênée, mais la fromagère est arrivée en me sauvant  » J’ai de plus en plus de clients qui apportent leurs contenants ! c’est bien, patati, patata…. »

Hourra !!! I did it !!! Je venais de réussir mon coming out Zéro déchet !

Non parce que je ne sais pas vous , mais c’est je trouve l’étape la plus délicate. Pas la plus difficile, mais celle qui intimide le plus. On se dit qu’on va soit se prendre un vent, soit se faire servir avec un regard condescendant genre  » pff encore une bobo psychorigide…. »

courses Zéro déchet( Cubi de 3l de jus de pomme d’un producteur du coin, boîte à oeufs pour les gros oeufs, sac à baguette, tup plastique de crème fraiche du fromager qu’on ramène à chaque fois pour qu’il le remplisse, bees wrap pour le fromage et sac en tissu pour les légumes et les fruits )

Depuis, quand j’arrive chez le fromager c’est la fête, les gens dans la queue louchent étonnés sur mes jolis tissus enduits de cire, on discute emballages et recyclages etc ….

bees wrap

Course zero dechet

Le volailler a eu droit lui a des boîtes en verre genre tupperwares , et des boîtes en inox. Il n’a pas paru étonné, faut dire que je l’embêtais déjà avec mes boîtes à œufs vintage en plastique toujours trop petites pour ses gros oeufs. Lui aussi m’a confirmé que je n’étais pas la seule à lui demander ça. La révolution est en marche !!!

C’est plus facile d’assumer le ZD derrière l’écran d’un site internet, dans sa boutique bio, ou le must dans une boutique de vrac. Chez moi il faut faire 20 kms pour trouver la première boutique de vrac … Et jusqu’à présent je n’osais pas me distinguer chez le boulanger, le boucher ou le fromager, ( et oui je suis timide en vrai ) ce que je regrette maintenant que je me suis rendue compte à quel point c’était bien accepté chez les petits commerçants. (Je n’ai pas essayé en supermarché, ce n’est pas là que j’achète mes produits frais.) Je note aussi que chez eux, on maîtrise davantage la balance et la touche « tare », parce qu’ils me font toujours une pesée sans ma boîte ou mon bees wrap ( ils posent le fromage directement sur la balance pour le fromager ou sur une papier qu’ils m’assurent réutiliser pour le suivant chez le boucher) alors que dans la boutique de vrac où je vais de temps en temps ce n’est pas le cas, ils pèsent mon sac en tissu sans déduire quoique ce soit. Alors bravo aux petits commerçants !

Et puis pour finir, quel plaisir de ranger ses tup en verre dans son frigo directement. C’est beaucoup moins salissant pour le frigo !

***

DIY : Fabriquez facilement ses tissus enduits de cire d’abeille pour des emballages alimentaires sains et réutilisables

Il vous faut :

* De la cire d’abeille en paillettes ou en bloc mais qu’il faudra rapper ( vous pouvez ensuite dire adieu à votre rappe , elle ne servira plus qu’à cela ) ( Si vous réalisez votre déo maison, vous devez en avoir chez vous )

* Des tissus en coton. Je suis coquette et feignante vous le savez, j’aime bien l’idée d’enduire des vieux et jolis mouchoirs ou des serviettes anciennes. Elles sont déjà ourlées ce qui est un plus esthétique . ( Mais ce n’est pas indispensable, vous pouvez utiliser de simples morcaux de tissu de coton non cousus car la cire empêchera les tissus de effilocher donc vous pouvez les couper à cru.) Et puis en utilisant ces linges anciens, vous pouvez être sûrs qu’ils sont sains vus le nombre de lavages qu’ils ont déjà subis ce qui n’est pas le cas des tissus non biologiques que vous pourriez utiliser.

* un four chauffé à 80°

* une plaque recouverte d’une grande feuille de papier cuisson naturel ( non blanchi et que vous réutiliserez pour tous vos enduits )

La marche à suivre : Installez le tissu sur la feuille de papier cuisson qui est lui même posé sur la plaque de votre four. Répartissez les paillettes de manière homogène sur votre tissu. S’il est trop grand comme sur ma photo, pliez le en mettant de la cire dedans et sur la pliure. (Vous pourrez ensuite faire un deuxième passage au four en pliant à un autre endroit ) Si vous ne savez pas combien mettre de paillettes, pas d’inquiétude si vous jugez que c’était insuffisant vous pouvez refaire l’enduit même après le séchage.

DIY bees wrapEnfournez dans le four chauffé à 80° pendant 3 à 5 minutes. Surveillez pour attendre la fonte de toute la cire. Sortez la plaque. Si besoin avec un pinceau ( que vous n’utiliserez ensuite plus pour autre chose) répartissez la cire aux endroits non imbibés. Tenez le en l’air, comptez jusqu’à 20 et il sera quasi sec. Vous pourrez l’étendre sur un fil avec des pinces à linge ou comme moi avec des aimants sur votre hotte. 5 minutes plus tard il sera complètement sec. Si la cire est bien répartie c’est fini, sinon remettez le tissu avec de la cire aux endroits non imprégnés.

Conseils d’entretien :

– Je les lave après usage (s’ils sont sales seulement ) avec de l’eau froide et une brosse frottée sur mon pain de savon de Marseille.

– L’eau chaude les ramollit mais ils se durcissent à nouveau en séchant. Par contre je pense que ça fait partir de la cire et les use plus vite.

– Je les enduis à nouveau quand je vois qu’ils se fatiguent.

– Essayez plusieurs types de tissus, ils ne réagissent pas tous pareil. Il vaut mieux qu’ils soient fins mais j’en ai fait sur des tissus plus épais qui me plaisent mieux à l’usage.

– Si vous en avez l’occasion, utilisez le même format que les emballages de votre commerçant, il ne sera pas trop embêté dans sa routine du pliage !

– Tout ce qui sera enduit de cire dans votre cuisine, plans de travail, plaque, ustensiles seront difficiles à ravoir. C’est pour cela que je conseille de les garder pour cet usage unique mais avec de l’eau bouillante et un bon tissu absorbant ça partira un peu selon les surfaces.

NB : Bien sûr les possibilités d’usage sont infinies. Adieu les feuilles d’alu dégueu autour des sandwichs, les feuilles de film étirable sur les plats au frigo, le tissu enduit de cire d’abeille adhère très bien à la vaisselle et prends facilement la forme que vous voulez.

NB 2 : Ils en existe dans le commerce ( sur certains sites internet ) Ils sont réalisés avec d’autres ingrédients en plus de la cire : huile d’olive et résine végétale. J’aimerais bien essayer d’en faire ainsi, je pense que ça doit être encore plus efficace, mais je ne trouve pas où acheter de la résine végétale, si vous avez une idée faîtes le moi savoir. Merci !

bees wrap maison

38 thoughts on “Le jour où j’ai fait mon coming-out …..

  • janvier 6, 2017 at 9:54
    Permalink

    OMG, non mais quelle découverte… Nous aussi on se met au zéro déchet, boulangerie, charcuterie mais avec des tups en verre. Jamais je n’avais vu ça de pouvoir cirer ses propres tissus… La cire d’abeille tu l’achètes dans un endroit particulier ? Bio ? C’est la même que pour faire des bougies ?
    Très bonne option pour emballer des sandwichs aussi, à offrir autour de nous dès que reviendra la saison des pique-niques !
    Amitiés de Barcelone 🙂

    Reply
    • janvier 7, 2017 at 8:31
      Permalink

      Mon pain de cire vient de chez un apiculteur. J’en ai racheté en paillette ds une boutique bio. Elles n’en ont pas toutes. Il faudra peut être que tu commandes sur le net. C’est la même cire que pour tout oui.

      Reply
  • janvier 7, 2017 at 2:10
    Permalink

    ABSOLUMENT génialllll !!!!
    Je m’y mets de suite à la place de la sieste!
    Vous êtes vraiment incroyable, merci pour votre générosité…

    Reply
  • janvier 8, 2017 at 7:59
    Permalink

    La première fois que j’ai vu ces tissus cirés, c’était aux USA. Ils étaient hors de prix. J’ai pris la résolution une fois rentrée en Europe d’en faire moi-même ayant dans ma jeunesse fais du batik. J’ai procédé comme toi, au four, mais parfois je les trouvais un peu « chargés » et craquelant. Pour parer à cet inconvénient et pour uniformiser l’épaisseur de la cire, j’ai (entre des papiers cuisson) passé le fer à repasser. En ce qui concerne les cires végétales, je pense que sur un site de matériel de bougies tu devrais pouvoir trouver ton bonheur avec une cire de soja par exemple. Mais honnêtement je ne pense pas que le résultat soit plus convaincant que ceux en cire d’abeille (à part pour les Vegan). Lorsque mes tissus cirés sont un peu fatigué, je les passe à nouveau au four après un gâteau, lorsque le four refroidit, ils « stérilisent » aussi ainsi. Merci à toi, ton blog m’a beaucoup inspiré. J’ai essayé tes tawagashi, que j’ai réalisé. Je dois te dire que je les trouve un peu distendus malgré le fait que j’ai essayé de bien tendre les anneaux sur les clous. Au final j’en ai tricoté 4 et pour la partie rugueuse j’ai opté pour une laine d’acier qui me dure une éternité. Bonne année

    Reply
    • janvier 8, 2017 at 8:38
      Permalink

      Bonsoir , merci pour ton commentaire. Quand j’ai rappé ma cire j’ai eu un résultat nickel, avec les paillettes c’est en effet beaucoup plus gras et épais. Les résultats dépendent beaucoup de la cire utilisée. J’ai gratté le surplus avec un couteau et c’était bcp mieux. Le surplus a servi pour les suivants. Mais je tenterai ta méthode , merci et bonne idée le coup du four pour stériliser à nouveau.
      Ce que je cherche sinon c’est de la résine végétale pas de la cire. Je ne pense pas que ce soit la même chose.
      Pour le côté lâche des tawashis cela vient de la taille de ta chaussette ( trop grande pointure ) ou de sa matière ( à côtes , trop extensibles ) ou de la trop petite épaisseur de tes bandeaux, je pense.
      Bonne soirée.

      Reply
  • janvier 9, 2017 at 4:33
    Permalink

    Merci pour cet article ..et les autres!
    J’a

    Reply
    • janvier 9, 2017 at 4:37
      Permalink

      Oups! J’ai ripé! Je disais donc merci pour cet article …et les autres!
      J’ai failli aller acheter les pains au chocolat dimanche matin avec mon Tup mais je n’ai pas osé! Allez la prochaine fois je le fait , je suis tellement déconcertée par tant de papier et sachet inutiles!

      Reply
      • janvier 15, 2017 at 3:41
        Permalink

        En boulangerie, je pense que le sac est plus facile à faire passer 😉

        Reply
  • janvier 14, 2017 at 3:53
    Permalink

    Bonjour,
    Et si tu faisais fondre ta cire avant utilisation pour la mettre sur le tissus avec un pinceau ensuite ? :o)
    Durant ma recherche je suis tombée sur des stylos et des agrafeuses bio dégradables fabriqués en résine alimentaire ! on avance mais à ne pas garder dans la boite à gants sous peine de les voir fondre :o)
    Merci pour cet article très sympathique
    Bon week end

    Reply
    • janvier 15, 2017 at 3:40
      Permalink

      Bonjour, je ne pense pas que ça marcherait car la cire sèche tellement vite qu’à peine le premier coup de pinceau, elle serait figé d’un côté et pas de l’autre….
      Merci pour l’info sur l’existence de ces stylos et agrafeuses, je vais regarder de plus près

      Reply
  • janvier 15, 2017 at 1:01
    Permalink

    je suis admirative !!! bravo pour tout ! (le coming out et les tissus cirés faits maison ^^ )

    Reply
  • janvier 15, 2017 at 8:44
    Permalink

    Cela fait plusieurs mois (années ? Me souviens plus…), que j’amène mes boîtes sur le marché chez la crémière, le charcutier et le boucher. C’est tellement bien accepté que 1) quand ils me voient, ils tendent la main et 2) quand je ne les ai pas, je me fais gronder !!

    Prochaine étape, me faire des sachets en tissus fins pour le pain tranché et les viennoiseries…

    Reply
  • janvier 15, 2017 at 11:20
    Permalink

    En mode zéro déchet depuis quelques années, je me revois complètement dans ton coming out chez le fromager, le volailler, la boulangerie et tous les autres…
    Qu’est-ce que c’est bon de voir que la roue tourne, et que les gens prennent conscience que des petits gestes peuvent changer les choses… Chouette que les commerçants même un peu interloqués au début, jouent le jeux. Ici on a pas trop de soucis, même si ce matin le petit nouveau de la fromagerie, à pris notre wrap maison du bout des doigts, en se demandant ce qu’on venait de lui mettre dans les mains… il a même pas osé les replier de peur de les abîmer…
    Et après ce coming out chez nos commerçants qui sont bien utiles pour ce mode de vie, je termine un article là, sur mon blog pour faire notre coming out à nos proches… car là c’est aussi une autre paires de manches. Tu t’en sorts avec tes proches toi, où c’est un peu la galère pour ne pas faire entrer de déchets dans la maison ???
    Bonne continuation.
    Amandine

    Reply
  • janvier 15, 2017 at 11:52
    Permalink

    Bonsoir et belle année zéro déchet,
    En mode zéro déchet depuis quelques années aussi, je me revois complètement dans ton coming out chez le fromager, le volailler, la boulangerie et tous les autres… Qu’est ce qu’on se sent bien une fois fait…
    Et qu’est-ce que c’est bon de voir que la roue tourne, et que les gens prennent conscience que des petits gestes peuvent changer les choses… Chouette que les commerçants même un peu interloqués au début, jouent le jeux. Ici on a pas trop de soucis, même si ce matin le petit nouveau de la fromagerie, à pris notre wrap maison du bout des doigts, en se demandant ce qu’on venait de lui mettre dans les mains… il a même pas osé les replier de peur de les abîmer…
    Et après ce coming out chez nos commerçants qui sont bien utiles pour ce mode de vie, je peaufine un petit article sur mon blog pour faire notre coming out à nos proches… car là c’est aussi une autre paire de manches.
    Tu t’en sorts avec tes proches toi, où c’est un peu la galère pour ne pas faire entrer de déchets dans la maison ???

    Bonne continuation.
    Amandine

    Reply
  • janvier 16, 2017 at 1:12
    Permalink

    Merci beaucoup pour l’idée!! Je m’en servirai à la place des serviettes en tissu pour les sandwiches.
    Certes les regards en coin des commerçants, c’est un peu gênant au début, mais ils s’habituent, et tant pis si je passe pour la zarbi du coin. J’ai tenté le tuptup à l’hypermarché rayon jambon à la coupe et je me suis fait refouler… tant pis de toute façon je n’y vais plus!
    Par contre au petit supermarché qui fait des légumes et fruits locaux, j’utilise les filets de sacs à pommes de terre, ça évite que la caissière n’ouvre pour vérifier que je n’ai rien volé!! haha!

    Reply
  • janvier 21, 2017 at 9:54
    Permalink

    Oh là la , comme je te comprend, je n’en suis encore qu’à mes débuts (très balbutiants ) dans le zéro déchets, et pour le moment, je n’ai pas encore réussit à dégainer mes contenants sauf au magasin bio ou au supermarché où je prend mes fruits et légumes :je n’ai rien à demander, et les caissiers sont assez….indifférents, ils pèsent et ne posent pas de question.
    Je suis assez timide pour ce genre de démarche, un peu comme toi. Mais ça m’encourage vraiment à me lancer.
    Sinon, il faut que j’essaie tes tissus cirés, c’est génial pour les sandwichs.

    Reply
    • janvier 26, 2017 at 10:23
      Permalink

      Plus je le fais et plus les commerçants sont sympas et encourageants ! Faut pas hésiter !

      Reply
  • janvier 22, 2017 at 12:16
    Permalink

    Bonjour et merci pour les explications ( ça fait longtemps que ces tissus enduits sont sur ma to do liste …..lire ton article me motive à m’y mettre aujourd’hui ) Petite question: comment les ranger, doit on éviter des les plier pour ne pas les abimer et les conserver à plat ? J’en profite pour te glisser au passage que j’aime beaucoup ton univers vintage écolo décalé ! Bon dimanche

    Reply
    • janvier 26, 2017 at 10:22
      Permalink

      « Vintage-écolo-décalé » ça me PLAIT comme description !!! Merci !

      Reply
  • janvier 27, 2017 at 5:36
    Permalink

    Tres interessant article….j aime bcp l idee! Toutefois j ai une petite question…(j avoue je n ai fait aucune recherche sur le net)…existe t il un substitut vegetal à la cire d abeilles? D avance merci!

    Reply
      • février 16, 2017 at 8:34
        Permalink

        Désolée, je voulais écrire « cire de candelilla », ça vient d’une plante, c’est naturel, ça sert en cosmétique, et je pense (mais à tester) que ça a les mêmes propriétés que la cire d’abeilles 🙂

        Reply
  • février 17, 2017 at 3:39
    Permalink

    Ca m’a l’air absolument génial!! Vous pensez qu’on peut le coudre une fois enduit pour faire un lunch pack?? Quoiqu’il en soit je crois bien que je vais tester2pour remplacer le film etirable! Merci!

    Reply
  • février 18, 2017 at 2:51
    Permalink

    C’est super bien, il faut que je trouve cette cire.

    Reply
  • mars 26, 2017 at 10:55
    Permalink

    Je cherche un peu désespérément une boite à oeufs qui ne soit pas en plastique (parce que le plastique est issu du pétrole est qu’il est à mon sens maléfique :)! et pas en carton..je m’explique..c’est ce que j’utilise en ce moment mais je ne trouve pas ça réutilisable dans le temps..elle finit toujours pas se casser, s’écraser..et c’est reculer pour mieux jeter!
    Alors si vous avez vent d’un filon à ce sujet!..en inox? en bois? Il doit bien y avoir quelque chose !!Au plaisir !

    Reply
    • avril 13, 2017 at 7:07
      Permalink

      Désolée, je n’en ai qu’en plastique , chinées en brocante !

      Reply
  • avril 10, 2017 at 12:04
    Permalink

    Salut Cam !

    Dis, j’ai une question, j’ai tenté hier de faire 3 mouchoirs enduits, et j’arrive à la conclusion que j’ai mis trop de cire, je vais devoir mettre des mouchoirs « vierges » entre mes mouchoirs enduits et espérer de pouvoir transférer le trop de cire avec mon fer à repasser.

    J’ai une autre question du coup…j’ai essayé sur un récipient en verre, et je me suis aperçue qu’il y avait un transfert de cire sur mon récipient…du coup ça colle et c’est un peu chiant à laver.
    As-tu rencontré le même souci ?

    merci pour ton aide, biz !

    Reply
    • avril 13, 2017 at 7:05
      Permalink

      Oh oui c’est un enfer de nettoyer tous les ustensiles après contact avec la cire ! Je n’utilise que des récipients dédiés à la cire pour m’épargner le nettoyage, car sinon il faut utiliser du sopalin….Pour le surplus tu peux gratter avec un lame aussi

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *